Vous avez acheté une thermopompe ou vous prévoyez en faire l’achat? Vous possédez déjà une fournaise électrique, à l’huile ou au gaz? Nous pouvons tout simplement y ajouter un appareil de chauffage et climatisation (thermopompe) ou un appareil central de climatisation. Si vous possédez déjà un appareil désuet ou défectueux, nous procéderons au remplacement de l’unité par une autre unité rencontrant les nouvelles normes d’efficacité et environnementales.

L’installation d’une thermopompe ou d’un climatiseur, qu’elle soit centrale, semi centrale ou murale, nécessite des professionnel pour bénéficier du meilleur rendement énergétique.

Que ce soit pour se réchauffer l’hiver ou se rafraîchir l’été tout en bénéficiant des économies proposées par les différents programmes qui existent, les propriétaires québécois sont de plus en plus nombreux à munir leur demeure d’une thermopompe. La plupart du temps, les résultats sont satisfaisants mais quelquefois, ça n’est pas le cas du tout. La machine elle-même est rârement en cause et c’est plus souvent l’installation qui fait défaut. Comment peut-on alors s’assurer que le travail est bien fait, qu’on ne devienne pas un autre consommateur frustré par une industrie qui a souvent mauvaise presse ?

Récemment, Protégez-Vous a vérifié avec des experts l’installation de plusieurs thermopompes et ainsi pu identifier quelques problèmes récurrents. Légitime dépense a voulu contribuer à avertir les consommateurs du genre de défauts d’installation à surveiller et des conséquences néfastes qu’ils pourraient avoir en réitérant les résultats de cette enquête.

Le bruit

Peut-être bénin, le son généré par l’appareil extérieur peut être encore plus silencieux. Il suffit en effet que l’installateur s’assure de bien insonoriser l’installation en posant notamment de simples coussinets sous la thermopompe, et si requis, une couverture isolante sur le compresseur.

L’électricité

Que l’installateur mette en péril sa sécurité ou celle du propriétaire de la résidence est beaucoup plus grave. C’est le cas, par exemple, quand il omet de poser l’interrupteur de courant, pourtant obligatoire, près de l’unité extérieure. C’est cet interrupteur qui l’assure que la thermopompe ne se mettra pas en marche pendant qu’il la nettoiera ou qu’il fera du service.

Efficacité

Il se peut qu’une installation effectuée en vitesse réduise aussi l’efficacité de la thermopompe, qu’elle ne climatise pas la maison adéquatement et/ou qu’elle ne donne pas une économie énergétique raisonnable. Pour éviter ce problème, il faut s’assurer que la quantité de gaz réfrigérant insérée dans la thermopompe soit exactement la bonne et que son raccordement à la fournaise complémentaire, soit bien fait.

Certains de ces éventuels problèmes sont facilement évitables, d’autres sont plus difficilement prévisibles. Pour maximiser vos chances de bénéficier de l’installation d’un appareil de qualité et dans les normes, évitez de vous procurer votre thermopompe à l’époque des canicules, quand les installateurs sont débordés et travaillent conséquemment trop vite. De plus, opter pour l’appareil offert au plus bas prix n’est pas un gage de bonne affaire.

Qui plus est, sachez que l’entrepreneur doit être membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec ou détenir la licence 15.9 ou 15.10 de la Régie du bâtiment du Québec pour être habilité à installer une thermopompe. Autrement, l’Office de la protection du consommateur vous permettra de savoir s’il a fait l’objet de plaintes. Rassurez-vous en communiquant ou en visitant les sites Web de ces organismes. Ça pourrait vous éviter de pomper de l’air !

Intervenants

Stéphan Dussault
Journaliste
Protégez-Vous

Liens utiles

Protégez-vous
http://www.protegez-vous.ca/